Logo CEZAM FRACAS

rechercher

Soutenez le BAUHB !

Présentez votre carte Cezam
3 € l'entrée au match au lieu de 6 €

www.bauhb.frBauhb_logo.jpg

Calendrier

Tourisme

La sélection

Vous êtes

Prix Roman 2018 : La baleine thébaïde

« Aventure »

12.jpeg

Paru le 05 janvier 2017

Auteur : Pierre Raufast

Editeur : Alma

Fraîchement diplômé, Richeville, jeune homme timide et idéaliste embarque au nord de l'Alaska, sur l'Hirundo. Objectif : retrouver la fameuse "baleine 52" qui chante à une fréquence unique au monde. Mais l'équipage affrété par le sinistre Samaritano Institute a d'autres desseins. Au menu : le sinistre Dr Alvarez, un hacker moscovite, une start-up californienne, une jolie libraire et des cétacés solitaires, mutants ou électroniques qui entraînent Richeville dans un tourbillon d'aventures extraordinaires...



Prix Roman 2018 : Seules les bêtes

« Policier français »

11.jpg

Paru le 04 janvier 2017

Auteur : Colin Niel

Editeur : Le rouergue

Une femme a disparu. Sa voiture est retrouvée au départ d’un sentier de randonnée qui fait l’ascension vers le plateau où survivent quelques fermes habitées par des hommes seuls. Alors que les gendarmes n’ont aucune piste et que l’hiver impose sa loi, plusieurs personnes se savent pourtant liées à cette disparition. Tour à tour, elles prennent la parole et chacune a son secret, presque aussi précieux que sa propre vie. Et si le chemin qui mène à la vérité manque autant d’oxygène que les hauteurs du ciel qui ici écrase les vivants, c’est que cette histoire a commencé loin, bien loin de cette montagne sauvage où l’on est séparé de tout, sur un autre continent où les désirs d’ici battent la chamade...



Prix Roman 2018 : Marx et la poupée

« Autobiographie »

10.jpg

Paru le 12 janvier 2017

Auteur : Maryam Madjidi

Editeur : Le Nouvel Attila

Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle rejoint avec sa mère son père en exil à Paris.
À travers les souvenirs de ses premières années, Maryam raconte l’abandon du pays, l’éloignement de sa famille, la perte de ses jouets – donnés aux enfants de Téhéran sous l’injonction de ses parents communistes - l’effacement progressif du persan, qu’elle va tour à tour rejeter, puis adopter frénétiquement, au point de laisser enterrée de longues années sa langue natale...



Prix Roman 2018 : La nuit des Béguines

« Roman historique »

La-nuit-des-beguines.jpg

Paru le 24 août 2017

Auteur : Aline Kiner

Editeur : Liana Levi

Paris, 1310, quartier du Marais. Au grand béguinage royal, elles sont des centaines de femmes à vivre, étudier ou travailler comme bon leur semble. Refusant le mariage comme le cloître, libérées de l'autorité des hommes, les béguines forment une communauté inclassable, mi-religieuse, mi-laïque. La vieille Ysabel, qui connaît tous les secrets des plantes et des âmes, veille sur les lieux. Mais l'arrivée d'une jeune inconnue trouble leur quiétude. Mutique, rebelle, Maheut la Rousse fuit des noces imposées et la traque d'un inquiétant franciscain ... Alors que le spectre de l'hérésie hante le royaume, qu'on s'acharne contre les Templiers et qu'en place de Grève on brûle l'une des leurs pour un manuscrit interdit, les béguines de Paris vont devoir se battre. Pour protéger Maheut, mais aussi leur indépendance et leur liberté...



Prix Roman 2018 : Dans la forêt (traduit de l'anglais, USA)

« Science - Fiction »

foret.jpg

Paru le 03 janvier 2017

Auteur : Jean Hegland

Editeur : Gallmeister

Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses...



Prix Roman 2018 : Jusqu'à la bête

« Littérature engagée »

jusqu'à_la_bête.jpg

Paru le 31 août 2017

Auteur : Thimothée Demeillers

Editeur : Asphalte

Erwan est ouvrier dans un abattoir près d’Angers. Il travaille aux frigos de ressuage, dans un froid mordant, au rythme des carcasses qui s’entrechoquent sur les rails. Une vie à la chaîne parmi tant d’autres, vouées à alimenter la grande distribution en barquettes et brochettes. Répétition des tâches, des gestes et des discussions, cadence qui ne cesse d’accélérer… Pour échapper à son quotidien, Erwan songe à sa jeunesse, passée dans un lotissement en périphérie de la ville, à son histoire d’amour avec Laëtitia, saisonnière à l’abattoir, mais aussi à ses angoisses, ravivées par ses souvenirs. Et qui le conduiront à commettre l’irréparable...

 



Prix Roman 2018 : Avant que les ombres s'effacent

« Roman »

Avant-que-les-ombres-s-effacent.jpg

Paru le 14 mars 2017

Auteur : Louis-Philippe Dalembert

Editeur : Sabine Wespieser

En guise de prologue à cette fresque conduisant son protagoniste de Lódz, en Pologne, à Portau-Prince, l'auteur rappelle le vote par l'État haïtien, en 1939, d'un décret-loi de naturalisation in absentia, qui a autorisé ses consulats à délivrer passeports et sauf-conduits à des centaines de Juifs, leur permettant ainsi d'échapper au nazisme. Avant d'arriver à Port-au-Prince - à la faveur de ce décret - au début de l'automne 1939, le docteur Ruben Schwarzberg, né en 1913 dans une famille juive polonaise, a traversé bien des épreuves. Devenu un médecin réputé et le patriarche de trois générations d'Haïtiens, il a peu à peu tiré un trait sur son passé. Mais, quand Haïti est frappé par le séisme de janvier 2010 et que la petite-fille de sa défunte tante Ruth - partie s'installer en Palestine avant la deuxième guerre mondiale - accourt parmi les médecins et les secouristes du monde entier, il accepte de revenir pour elle sur son histoire familiale. Pendant toute une nuit, installé sous la véranda de sa maison dans les hauteurs de la capitale, le vieil homme déroule pour la jeune femme le récit des péripéties qui l'ont amené à Port-au-Prince...



Prix Roman 2018 : Dans l'épaisseur de la chair

« Roman »

danslepaisseurplat1-hd-572151.jpg

Paru le 24 août 2017

Auteur : Jean-Marie BLAS de ROBLES

Editeur : Zulma

C’est l’histoire de ce qui se passe dans l’esprit d’un homme. Ou le roman vrai de Manuel Cortès, rêvé par son fils – avec le perroquet Heidegger en trublion narquois de sa conscience agitée. Manuel Cortès dont la vie pourrait se résumer ainsi : fils d’immigrés espagnols tenant bistrot dans la ville de garnison de Sidi-Bel-Abbès, en Algérie, devenu chirurgien, engagé volontaire aux côtés des Alliés en 1942, accessoirement sosie de l’acteur Tyrone Power, détail qui peut avoir son importance auprès des dames… Et puis il y a tous ces petits faits vrais de la mythologie familiale, les rituels du pêcheur solitaire, les heures terribles du départ dans l’urgence, et celles, non moins douloureuses, de l’arrivée sur l’autre rive de la Méditerranée...

 



Prix Roman 2018 : Le dernier arrivé (traduit de l'italien)

« Chronique sociale - Fiction »

le_dernier_arrivé.jpg

Paru le 05 janvier 2017

Auteur : Marco Balzano

Editeur : Philippe Rey

Ninetto, 57 ans, incarcéré dans une prison milanaise, dont il va bientôt être libéré, repense à sa jeunesse. Alors qu’il n’a que 9 ans, celui qu’on surnomme « Sac d’os » et qui se rêve poète abandonne, à contrecoeur et poussé par son père, son village natal de Sicile pour Milan. C’est un nouveau monde qui s’ouvre à lui, dans lequel le jeune garçon se jette à l’aveuglette. Il arpente la ville inconnue, trouve un logis, un emploi, en change… et les années passent, jusqu’à ce que l’enfant s’efface pour devenir adolescent, découvrir l’amour et l’usine...



Prix Roman 2018 : Ma reine

« Chronique »

ma_reine.jpg

Paru le 30 août 2018

Auteur : Jean-Baptiste Andrea

Editeur : L'Iconoclaste

Shell n’est pas un enfant comme les autres. Il vit seul avec ses parents dans une station-service. Après avoir manqué mettre le feu à la garrigue, ses parents décident de le placer dans un institut. Mais Shell préfère partir faire la guerre, pour leur prouver qu’il n’est plus un enfant. Il monte le chemin en Z derrière la station. Arrivé sur le plateau derrière chez lui, la guerre n’est pas là. Seuls se déploient le silence et les odeurs de maquis. Et une fille, comme un souffle, qui apparaît devant lui. Avec elle, tout s’invente et l’impossible devient vrai...



Page(s):  1  2 

© Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
mentions légales